Sélectionner une page
Vigne

Brûlage des sarments_photo Clément L’hôte

 

De décembre à mars, c’est la période de la taille, mais pas que…

Les ceps ont perdu leur feuillage bigarré, le sol gèle, la brume s’est installée… La vigne bourguignonne deviens d’un coup moins accueillante en hiver. Pourtant, les vignerons la fréquente chaque jour. Il faut que les pieds soient fins prêts pour le printemps, et l’éclosion de leurs bourgeons. Ce qui implique un vaste programme, laissant peu de temps pour le repos durant ces quelques mois.

 

La prétaille

Certains la pratique, d’autres non. Il s’agit de simplifier le travail du tailleur avant son arrivée. La prétaille consiste simplement à couper une partie du bois de chaque pied, afin d'”aérer” le cep et de rendre la taille plus facile.

 

La taille

C’est le gros du travail, une tâche aussi longue qu’exigeante. Sur chaque pied, les vignerons ne gardent que quelques bouts de sarment, et coupent tout le reste. En Bourgogne, on pratique généralement la taille en Guyot : sur chaque cep, on ne conserve qu’une grande branche avec au maximum 8 bourgeons (la baguette), et une petite branche, avec deux à trois bourgeons (le courson). La première portera les fruits à l’été suivant. La seconde produira des rameaux bien situés pour la taille de l’année suivante.

 

Taille Guyot – Photo Clément L’hôte

 

Effectuée pendant les jours les plus froids, la taille peut paraître rebutante. Pourtant, cette tâche est souvent appréciée : elle demande une bonne dose de réflexion, car il faut vite choisir les bons sarments. À chaque pied, une équation. Sachant qu’un ouvrier doit en moyenne tailler un hectare par semaine, soit… 10 000 pieds.

 

Le tirage des bois

Les sarments coupés restent prisonniers des fils de fers qui palissent la vigne. Il faut les “tirer”, soit les enlever sans abimer le reste du pied. Et surtout, savoir quoi faire de ces tonnes de bois! Certains les brûlent, dans ces brouettes typiques du paysage bourguignon en hiver (photo). D’autres les broient, et en font un paillage pour alimenter la terre. Long et répétitif, le tirage des bois est loin d’être l’activité favorite des professionnels de la vigne.

 

Le plumage

Sur les baguettes, restent toujours quelques vrilles et rameaux secondaires (voir photo plus haut). Il faut les enlever pour ne garder que les bourgeons. On appelle aussi cette opération “nettoyage des baguettes”. Beaucoup le font en même temps que la taille.

 

L’attachage

Un pied de vigne taillé à la bourguignonne possède un long sarment (la baguette) à la verticale. Il va falloir le plier, pour l’attacher à l’horizontale sur un fil de fer. Ainsi, au printemps, les jeunes rameaux issus des bourgeons partiront de plus bas, côte à côte, évitant des entassements de végétation.

La Taille de la Vigne en images :

Voilà une vidéo réalisée au domaine Venot à Moroges, dans laquelle Maxime Venot montre et explique la taille de la vigne :

Share This