En ce début de printemps 2020, quelques gelées matinales ont inquiété les viticulteurs bourguignons. Leur arme favorite : les bougies anti-gel, qui illuminent le vignoble chaque nuit de lutte.

Après l’hiver doux, le réveil brusque. “La vigne est officiellement bien réveillée”, annonce le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB), qui observe “une avance de 6 à 10 jours par rapport à l’an passé”. Le millésime 2020 se rapproche pour l’instant d’un record de précocité.

Revers de la médaille : les jeunes pousses, fragiles, seront à la merci du gel jusqu’à mi-mai. Une situation délicate pour les vignerons, qui s’arment de patience. Mais pas que. Parmi leurs moyens de lutte préférés : les bougies. Destinées à réchauffer et à brasser l’air, ces boites de paraffine sont disséminées dans les parcelles, et allumées durant les nuits d’alerte. Petit tour du vignoble en images :

À Santenay :

Santenay 1er Cru – Gravières

Gepostet von Château de la Crée am Donnerstag, 2. April 2020

 

À Meursault et Monthelie :

Gepostet von Domaine Doreau am Mittwoch, 1. April 2020

 

 

À Chassagne et Puligny :

 

À Auxey-Duresse :

 

À Chablis :

https://www.instagram.com/domaine.pinson.chablis/?utm_source=ig_embed

Share This