Sélectionner une page
bourgogne

Mise en bouteilles – Photo C. L’hôte

 

À l’export, les vins de Bourgogne ont battu un nouveau record en chiffre d’affaires en 2021 : ils dépassent pour la 3ème année consécutive le milliard d’euros.

Les vins de Bourgogne vendus à l’étranger ont généré 1,32 milliard d’euros de chiffre d’affaire en 2021. Soit un bond 28 % par rapport à 2020. Derrière ce chiffre, ce sont près de 105 millions d’équivalents bouteilles 75cl exportés. Ce résultat est également supérieur à celui de l’année 2019, avant la Covid.

 

Succès américain

Toutes les principaux marchés exports sont en progression et “en particulier les Etats-Unis, avec une hausse de 45 %”, indique la Fneb, Fédération des négociants éleveurs de grande Bourgogne. Pour le président de cette institution, Albéric Bichot, les raisons de ces bons résultats commerciaux sont “la levée des restrictions liées à la pandémie et le retour des clients dans le circuit cafés-hôtels-restaurants, la suspension du conflit commercial entre l’Europe et les Etats-Unis et la levée des taxes, et enfin, l’attrait toujours grandissant pour les vins de Bourgogne, incarnation la plus aboutie de la viticulture de terroir ».

 

Des défis à venir

Des résultats qui s’inscrivent dans une tendance de fond : en moins de dix ans, les vins de Bourgogne ont pratiquement doublé leur chiffre d’affaires.

Malgré ces chiffres encourageants, les défis qui attendent la bourgogne viticole sont nombreux. Après plusieurs millésimes au rendement limité, la région pourrait avoir des difficultés à répondre à la demande. “Les résultats de 2022 dépendront des capacités de la Bourgogne à fournir les marchés et à répondre aux nombreuses attentes sociétales des consommateurs, sans oublier le Covid-19, qui revient par vague, et le contexte géopolitique, qui amplifie l’inflation et ses conséquences”, indique l’interprofession.

Share This