Sélectionner une page
Vendanges

Baie de Chardonnay – Photo DR Clément L’hôte

Le millésime fera partie des plus précoces de l’histoire de la région, après 2020 et 2003.

Après un été caniculaire, rien de plus logique. Les vendanges 2022 ont commencé très tôt en Bourgogne, dès la semaine du 15 août pour les parcelles de crémant les plus précoces du Mâconnais. La récolte de ces futurs effervescents se poursuit jusqu’à la fin du mois. Côté vins tranquilles, quelques pinot noir commencent à rejoindre les cuves dans le Mâconnais, mais le gros de la vendange aura lieu à partir du 29 août en Côte chalonnaise, Côte de Beaune et Côte de Nuits, et du 5 au 10 septembre dans le Chablisien. L’opération se poursuivra jusqu’aux dernières semaines de septembre pour les parcelles les plus tardives.

Raisins sains et beaux équilibres

Des dates précoces, mais plus tardives que prévu. Courant juillet, on pensait que le gros des raisins de Bourgogne seraient coupés fin août. Une prévision contrariée par les fortes chaleurs et le manque d’eau, qui ont “bloqué” la vigne : la maturation a ralenti, pour ne reprendre qu’avec l’arrivée des pluies de la troisième semaine d’août.

Quoi qu’il en soit, les vignerons ont le sourire. Tous les voyants sont au vert cette année : les raisins sont sains, ayant à peine subi le gel et la grêle, et encore moins les maladies. Et les rendements s’annoncent corrects, malgré quelques pertes de quantité liées à la sécheresse. Enfin, toute la région s’attend à une qualité optimale. Les premières analyses de jus annoncent des équilibres intéressants, avec une puissance – millésime chaud oblige – bien contrebalancée par une acidité bien présente, apportant de la fraîcheur.

Il faudra attendre les vinifications pour en savoir plus. Mais une chose est sûre : il y a sous les rangs de quoi tourner la triste page de 2021.

Share This