Sélectionner une page

Aujourd’hui le Tour de France a choisi Chalon sur Sâone au sud de la Bourgogne comme ville d’arrivée !
La ville de Nicéphore Niepce, inventeur de la photographie, est évidemment en effervescence depuis plusieurs jours, et les préparatifs sont engagés depuis de nombreuses semaines.

L’occasion d’évoquer la place de Chalon dans le paysage viticole de Bourgogne. En réalité le sud bourguignon, représenté par les “grandes” villes de Chalon et Mâcon, a une réputation plutôt plus besogneuse que les villes nordistes de Beaune et Dijon, plutôt typées bourgeoises.
Le vin n’était pas forcément le secteur le plus mis en avant, Chalon sur Saône ayant également une vocation industrielle très marquée. Connue pour des grandes usines comme Kodak ou Saint-Gobain (toujours existante), et maintenant Areva ou Amazon pour la distribution, la philosophie a toujours été au travail des bras, rigoureux et précis, et à la discrétion. Chalon ne s’est jamais prise pour la plaque tournante du vin en Bourgogne, alors qu’elle dispose d’une route maritime de transport, la Saône.
C’est sans doute en partie pour ces raisons qu’aujourd’hui tous les grands Crus de Bourgogne se trouvent en Côte de Beaune et Côte de Nuits ainsi qu’à Chablis. En côte chalonnaise vous trouverez des appellations régionales villages (Givry, Mercurey, Montagny, Bouzeron et Rully) ainsi que des Premiers Crus.

Paysage de Viré-Clessé dans le Mâconnais

Encore plus au Sud dans le Mâconnais, uniquement des appellations régionales et villages (Viré Clessé, Saint Véran, Pouilly-Fuissé…), ni Grand Cru ni Premier Cru.

La côte chalonnaise connait un renouveau depuis une vingtaine d’année avec une valorisation de ses parcelles, une dynamique apportée par des nouvelles générations de vignerons avec par exemple la création de la Maison des Vins à Chalon, qui connait un beau succès, et la reconnaissance de nouvelles appellations (Bouzeron, Bourgogne Côte Chalonnaise…).
Autre développement intéressant : le Crémant de Bourgogne est un des grands succès de la côte, avec notamment des maisons de référence en Bourgogne localisées notamment à Rully : Vitteaut Alberti, Picamelot, …

Mercurey

La côte Chalonnaise s’est rendue compte de la qualité de ses terroirs, certains offrant des vins tout aussi qualitatifs que ceux des côtes de Nuits ou de Beaune, avec en plus des prix qui ont connu beaucoup moins d’inflation que ceux du Nord de Bourgogne. Les étrangers d’ailleurs ne s’y trompent pas et les vins Chalonnais sont de plus en plus souvent récompensés à l’international.

Nul doute que cette journée cycliste sera l’occasion de s’intéresser aux vins de cette région, qui méritent plus qu’une étape !

Share This