Sélectionner une page

La Bourgogne est un vignoble situé dans les départements de l’Yonne, de la Côte-d’Or et de Saône-et-Loire.

Le Vin naît du raisin, produit par la vigne !

La Bourgogne produit majoritairement des vins blancs soit 62%, des vins rouges (29 %), des crémants de Bourgogne blancs ou rosés (9%) et des vins rosés (1%).

Aujourd’hui il existe un grand nombre de cépages (variété de plant de vigne), issus de la famille des Vitaceae, espèce d’arbrisseau sarmenteux vitis vinifera. Dans le but de produire des vins uniques, adaptés au terroir (la nature du sol, le climat,…), les vignerons Bourguignons ont sélectionné les meilleurs pieds de vigne adaptés à chaque parcelle.

Comme vous le savez les deux grands cépages de Bourgogne sont le chardonnay, utilisé pour le vin blanc et le pinot noir, utilisé pour le vin rouge.

Une très grande partie des vins de Bourgogne sont des monocépages (c’est à dire qu’un seul cépage est utilisé lors de l’élaboration du vin).

Quel Cépage en Bourgogne ?

Les secrets des cépages roi de la Bourgogne

  • Le Chardonnay

Le chardonnay est un plant bourguignon qui produit de jolies grappes dorées, ses grains sont petits mais riches d’un jus blanc délicieusement sucré. On rencontre ce cépage dans les plus grands vins blancs de Chablis, de la Côte de Beaune, de la Côte Chalonnaise et du Mâconnais.

Le chardonnay a une très belle capacité à s’adapter sur différents types de sols (une préférence pour les marnes argilo-calcaires), tout en proposant des styles uniques grâce au terroir dans lequel il est produit. Tels que la richesse de son sol, son exposition, son appellation et encore bien d’autres…

Ce cépage est incroyable, d’une région à une autre, les vins sont tous différents pour notre plus grand plaisir !

A Chablis, le chardonnay offre un vin très sec avec une belle minéralité, alors que dans le Mâconnais le vin se fait tendre, frais, avec des notes de fleurs blanches et une belle acidité en finale.

En Côte de Beaune, il propose de grands vins blancs célèbres comme Meursault, Corton-Charlemagne et Bienvenue-Bâtard-Montrachet ! Au moment de la dégustation ces vins sont opulent, bien équilibré entre le gras et l‘acidité, structuré avec des arômes brioché, de beurre, de miel et une très belle longueur en finale.

En Côte Chalonnaise, c’est un vin marqué par des notes de citron, de fleur, de fruit jaune, de brioche avec une belle acidité saline en fin de bouche.

  • Le Pinot Noir

 

Le pinot noir produit de grands vins rouges de renommée, on le reconnaît avec ses petits grains à la peau fine, délicate, de couleur noir violacé, ils contiennent un jus abondant, incolore et sucré. C’est au moment de la macération et de la fermentation en cuve, que la matière colorante contenue dans la pellicule des baies de raisin, donne au vin sa jolie teinte rouge.

 

 

Le pinot noir s’adapte très bien au sol calcaire, caillouteux et marneux de la Bourgogne, pas trop profonds, bien drainées et bien exposés, entre 250 et 300 mètres d’altitude. Ce cépage est cultivé principalement dans les vignobles de la Côte de Nuits, de la Côte de Beaune et de la Côte Chalonnaise. 

En fonction de son terroir, le pinot noir proposera des vins différents, de nombreuses appellations réputées sont élaborés à partir de cette variété de raisin comme Gevrey-Chambertin, Chambolle-Musigny, la Romanée-Conti.

Ce cépage offre de très beaux vins avec une grande richesse, une belle complexité aromatique, des notes de fruits rouges (fraise, framboise, cerise,…), des notes empyreumatiques (tabac, pain grillé, fumé, …), végétales (feuilles mouillés, champignons,…), en bouche une belle intensité, les tanins sont d’une élégance incroyable, délicats avec une belle fraîcheur et une belle structure.

Les grands crus rouges de Bourgogne comme Charmes-Chambertin, Clos Vougeot ou Clos des Lambrays sont complexes, puissants avec une très belle capacité de garde.

Les cépages secondaires

  • L’Aligoté

Le fameux cépage aligoté, utilisé lors de son apéritif kir vin blanc aromatisé à la crème de cassis de Bourgogne. Quel délice !

L’aligoté, vieux cépage bourguignon, on reconnaît ses raisins puisqu’ils sont plus gros et plus nombreux, de couleur jaune orangé contrairement au chardonnay.

 

Ce cépage est planté de Chablis jusqu’au Mâconnais, utilisé dans les AOC régionales Bourgogne-Aligoté, les Coteaux Bourguignons, les Crémants de Bourgogne et l’AOC Village de Bouzeron dans la Côte Chalonnaise (c’est une exception pour ce dernier, puisque normalement le vin ne porte jamais le nom du village où il est cultivé).

C’est un vin blanc de couleur jaune pâle, avec des reflets dorés, au nez un bouquet floral et fruitée (pêche, pomme verte, agrumes, …). En bouche, on l’apprécie pour sa fraîcheur et sa gourmandise !

L’aligoté est parfait pour un apéritif, un déjeuner entre amis avec un plateau de fruits de mers, des viandes blanches, des légumes vapeurs et pourquoi pas les fromages frais comme le chèvre. Un régal !

  • Le Sauvignon Blanc

Le sauvignon blanc de Bourgogne, c’est une appellation village depuis 2003 du vignoble de l’Auxerrois, dans l’Yonne (1200 hectares). Planté sur Saint-Bris-le-Vineux, Chitry, Irancy, Quenne et Vincelottes avec un terroir calcaire, exposition au nord, on reconnaît ses grappes compactes avec des petites baies de couleur jaune doré.

Le cépage sauvignon propose un vin blanc léger sur le fruit, appelé Saint-Bris. La robe jaune pâle avec des reflets or, relève des notes d’agrumes (pamplemousse,…), de fruits exotiques (litchi, …) et de feuilles de cassis froissées au nez. En bouche, il développe un vin vif qui réveil les papilles. Excellent sur la jeunesse !

  • Le Gamay

Le gamay représente 11% de la surface viticole de Bourgogne, dans le Mâconnais principalement. Ce cépage est planté sur des sols acides et granitiques contrairement au pinot noir.

Le cépage gamay peut être assemblé au pinot noir afin d’apporter de la couleur et des notes de groseille pour différentes appellations comme Mâcon, Bourgogne Passe-Tout-Grains, Coteaux Bourguignons et certains Crémants de Bourgogne. 

Les vins issus du gamay ont une belle robe rouge avec des reflets violets, des arômes de fruits rouges (groseille, fraise, framboise,…) et de fruits noirs (cassis, mûre, myrtille, …), en bouche les tanins sont peu présent et une bonne acidité en finale.

Après quelques années de vieillissement, le vin évolue, une robe de couleur rubis foncé, au nez des notes de pruneau et épicé. En bouche les tanins sont soyeux et agréables.

On peut le déguster avec de la charcuterie, des viandes comme le lapin, des andouillettes, ou encore des desserts aux fruits rouges.

  • Le César

Le cépage césar est présent dans l’Yonne uniquement, il est utilisé lors de l’élaboration de vins rouges et de vins rosés mais il ne peut représenter que 10% de l’encépagement. Ce cépage représente moins de 1 % de la surface du vignoble de Bourgogne. 

Voici les différentes appellations autorisant le cépage césar :

  • Bourgogne Chitry
  • Bourgogne Côte Saint-Jacques
  • Bourgogne Côtes d’Auxerre
  • Bourgogne Coulanges la Vineuse
  • Bourgogne Epineuil
  • Irancy
  • Coteaux Bourguignons

 

Le cépage césar est associé au pinot noir permettant d’apporter une couleur plus coloré, un côté fruité plus prononcé (fruits rouges et fruits noirs) avec une belle présence de tanins et une certaine longueur en bouche lors de la dégustation d’un vin rouge.

Les cépages en voie d’extinction …

  • Le Melon de Bourgogne

Les viticulteurs bourguignons ont continué à cultiver le cépage melon de Bourgogne en toute discrétion, puisque Philippe le Hardi, duc de Bourgogne avait demandé de détruire tous les pieds de ce cépage. 

Il est planté principalement dans l’Yonne, utilisé pour les Coteaux Bourguignons ou les Crémants de Bourgogne.

Il propose un vin peu acide, bien équilibré avec des arômes discrets et très agréables.

  • Le Pinot Blanc

Le cépage pinot blanc, muté du pinot gris est presque un souvenir mais toujours présent dans les vignobles Bourguignons. Malheureusement peu productif dû à la coulure (chute des fleurs de plus de 50%, ce qui entraîne une perte de récolte).

  • Le Pinot Beurot

Le cépage pinot beurot est l’ancien nom du pinot gris utilisé pour les vins blancs, mais commence à disparaître petit à petit. On reconnaît ses raisins de couleur gris rosé, donnant un vin doré, très floral avec une belle rondeur. Il peut être  bu à l’apéritif et se marinera très bien avec du poisson ou de la viande blanche.

Il est planté principalement dans le département de l’Yonne, sous différentes appellations :

  • Bourgogne
  • Bourgogne Clairet ou Bourgogne Rosé
  • Bourgogne grand ordinaire ou Bourgogne ordinaire
  • Crémant de Bourgogne

Qu'est qu'un cépage ?

Un Cépage est une variété de vigne. Il en existe plusieurs milliers dans le monde et il est relativement facile de créer des nouvelles variétés en faisant des greffes (mariages) entre deux cépages existants. Par exemple le Cabernet-Sauvignon est le résultat du “mariage” du cabernet et du Sauvignon. En France environ 250 cépages sont utilisés pour produire du vin. Seulement une vingtaine d’entre eux représentent 80 % de la production de vin, le reste étant des cépages rares et souvent locaux. Il est possible d’utiliser un seul cépage dans un vin (monocépage) comme en Bourgogne ou Alsace dans la majorité des cas, ou plusieurs cépages : ce sont alors des vins d’assemblage, comme la plupart du temps à Bordeaux ou en Champagne.
Share This