Sélectionner une page

“Les climats” représentent un concept spécifique à la Bourgogne !

Climat de Bourgogne

 

Laissez-vous transporter en regardant cette vidéo (réalisée par La Maison des Climats à Beaune) : 

Attention à ne pas confondre le mot climat avec le sens météorologie, c’est un terme clé dans le vignoble de la Bourgogne !

Les climats désignent des petites parcelles de terres au sein des appellations de la Bourgogne développés depuis le Moyen-Âge, ce sont des trésors uniques au monde. Un total de 1 247 climats, ils sont protégés et reconnus par les Appellations d’Origine Contrôlée depuis 1936. De plus, les climats de Bourgogne sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, depuis le 4 juillet 2015.

Ils prennent en compte plusieurs choses :

  • le savoir-faire des vignerons
  • les caractéristiques géologiques (l’orientation de la pente, la nature du sol et du sous-sol, …)
  • les expositions particulières 
  • les conditions naturelles (le cépage, …)

=> chaque parcelle est délimitée précisément.

Le savoir-faire des vignerons, le climat et son lieu d’origine permettent d’élaborer des vins exclusifs, d’une étonnante diversité qui surprend sans cesse les amateurs de belles quilles.

Chaque vigne est plantée dans des sols et des sous-sols riches et complexes. Majoritairement du calcaire ce qui va apporter au vin un bouquet très expressif, plaisant et beaucoup de finesse.  

La Bourgogne est exposée à une météo semi-continental :

  • des hivers froids et sec, avec un ensoleillement au matin intense qui permet aux vignes de survivre plus facilement au gel. Les températures en moyennes sont basses avec des précipitations régulières.
  • des étés orageux, avec un très bel ensoleillement et des températures élevées, ce qui favorise la maturation du raisin.

Chablis, dans l’Yonne est exposé à une météo à influence océanique (pluviosité abondante).

La Côte de Dijon à Chagny est exposée à une météo continental. 

Le sud de la Bourgogne est exposé à une météo méditerranéenne avec des hivers doux et des étés parfois caniculaires.

Généralement les vignes se situent entre 200 et 500 mètres d’altitude en coteaux, cela facilite le drainage de l’eau et elles bénéficient des effets du vent.

Au fil des siècles, les acteurs de la filière viticole (les moines, les ducs de Bourgogne, les vignerons, les négociants, …) ont réussit à laisser une empreinte lors de leur passage sur les terres viticoles. On peut parler d’un vignoble millénaire qui cultive traditions et savoir-faire. 

Aujourd’hui, les bourguignons se rendent compte de cet immense richesse créée par la nature et habillée par le travail des Hommes, c’est pourquoi chaque personne se doit de protéger les climats de Bourgogne.

N’oublions jamais d’en prendre soin afin de le transmettre aux générations futures.

 

 

Un grand nombre de climats sont classés dans différentes catégories d’appellations des vins de Bourgogne :

  • les appellations communales premiers crus sont suivies du nom d’un climatMurger des dents de chien, la Comme, Fourchaume, Sous la Roche, Les Pucelles, …
  • les appellations grand cru sont des parcelles de quelques hectares seulement au sein d’un climat d’où leur nom : Bâtard-Montrachet, Bonnes-Mares, Chablis Grand Cru, Clos de Vougeot, Échezeaux, Musigny, La Tâche, Romanée, …

 

Ce sont des appellations d’origine contrôlée créées en 1936, les cahiers des charges mis en place assurent un savoir-faire reconnu des vignerons et des conditions d’authenticité. Aujourd’hui ces vins restent des références dans le monde.

Contrairement à d’autres régions, les vins de Bourgogne sont issus d’un seul cépage lors de l’élaboration du vin, on parle de monocépage. C’est pourquoi le sol et le travail de l’homme est encore plus important afin de proposer une bouteille de qualité pour chaque millésime. 

N’attendez plus, allez vite découvrir ce patrimoine incroyable ! 

Share This